dimanche 7 juin 2015

Half Bad, Tome 1 : Traque blanche - Sally GREEN.


Titre : Half Bad, Tome 1 : Traque blanche.
Auteur : Sally GREEN.
Editions : Milan.
Genre : Fantastique.
384 Pages.

Résumé :
Tout le monde l'ignore, mais notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons. Et des noirs, qui incarnent le Mal. Au milieu, il y a Nathan. Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs. Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte. Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait. À tel point que le Conseil des sorciers lui enlève de plus en plus de libertés. Pour finir par l’enfermer et le torturer. 
Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans. Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie. Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père. Nathan parvient à s'échapper, mais le plus dur reste à faire : retrouver son père. Comment faire quand tout le monde vous traque, et que vous ne pouvez avoir confiance en personne - pas même en votre famille ou en la fille que vous aimez ?

Mon avis :
Ce qui m'a tout de suite attirée dans ce livre c'est avant tout sa couverture très sombre et intrigante et son résumé dans lequel il était question de sorciers. J'adore les histoires mettant en scène des sorciers ou autres créatures magiques alors je ne pouvais pas passer à côté de ce livre malheureusement, je ressors de cette lecture avec un avis plutôt mitigé. Ce roman n'est pas mauvais, loin de là, mais il est assez particulier, à la fois dans son ambiance, ses personnages et dans le style d'écriture de l'auteure. Plusieurs fois j'ai eu envie de refermer ce livre et d'abandonner ma lecture mais je me suis accrochée et je suis tout de même allée au bout des 384 pages afin de connaître le fin mot de l'histoire.

Les premières pages de Half Bad ne laissent pas indifférentes et nous plongent tout de suite dans une ambiance sombre et oppressante qui nous suivra tout au long de notre lecture. On attaque cette histoire en découvrant Nathan, un jeune garçon enfermé dans une cage et martyrisé par une femme. 
Le style d'écriture est lui aussi très particulier puisque durant les premiers chapitres, l'auteure a pris le parti de raconter son histoire à la deuxième personne du singulier. Je ne suis pas habituée à lire des récits racontés de ce point de vue et je dois avouer que j'ai été un peu perturbée au début. Heureusement, par la suite, Sally Green revient à une narration plus classique qui m'a un peu plus séduite. L'auteure fait également un retour en arrière afin de permettre au lecteur de comprendre comment Nathan s'est retrouvé enfermé dans cette cage. 

L'intrigue de Half Bad, que j'ai trouvé un peu trop simple, ne m'a pas particulièrement séduite. Il y est question d'un jeune sorcier en devenir qui doit échapper à un Conseil afin de pouvoir accomplir la cérémonie qui, le jour de ses 17 ans lui permettra de devenir un véritable sorcier. J'ai trouvé que cette histoire manquait de rebondissements et de péripéties qui auraient pu rendre le roman plus captivant . Je n'irai pas jusqu'à dire que je me suis ennuyée mais. De même, la fin du livre m'a laissé complètement de marbre.  

Si la trame de l'histoire n'a rien de spécial, heureusement, il en va tout autrement des personnages qui ont eux une personnalité très complexe. J'ai tout de suite beaucoup aimé Nathan, le personnage principal de l'histoire qui est pour moi la grande force de ce roman.
Très vite, on découvre que Nathan n'est pas un sorcier comme les autres. C'est un semi-code. Sa mère était une sorcière blanche et son père, Marcus, est un puissant sorcier noir recherché activement par le Conseil des sorciers. Nathan a grandi entouré de sorciers blancs qui l'ont toujours dénigré et qui n'hésitent pas à l’enfermer et à le torturer. Malgré tous les mauvais traitements qu'il a pu subir, toutes les insultes qu'il a dû endurer, Nathan continue à se battre. Il est déterminé à accomplir le rituel, le jour de ses 17 ans qui lui permettra de devenir un sorcier accompli et jamais il ne baisse les bras. J'ai adoré ce personnage battant, au fort caractère et à la personnalité complexe. 

L'autre aspect du livre qui m'a aussi beaucoup plu, c'est que la frontière entre le bien et le mal est très floue. Dès le début du roman, on nous présente les sorciers blancs comme étant ceux censé incarner le bien mais plus on avance dans l'histoire et plus on découvre qu'ils peuvent faire preuve d'une cruauté redoutable. Quant aux sorciers noirs qui nous sont présentés comme des êtres impitoyables, on les prend en pitié et on apprend même à les apprécier. 


En bref : 
Une histoire assez particulière, plutôt sombre, qui m'a intriguée sans ma captiver.


Un petit extrait :

"J'ai malgré tout un secret. Un secret si noir, si désespéré, si absurde qu'il m'est impossible de le partager. Une petite histoire que je me raconte le soir, avant de m'endormir. Mon père n'a en réalité rien d'un personnage maléfiques ; il est fort et puissant. Il s'inquiète pour moi...il m'aime."



Le trailer de Half Bad si ça vous tente : 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © Chat'lit
Blogger Theme by BloggerThemes | Theme designed by Jakothan Sponsored by Internet Entrepreneur