samedi 6 juin 2015

Les chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder - Marissa MEYER


Titre : Les chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder.
Auteur : Marissa MEYER.
Editions : Pocket Jeunesse.
Genre : Dystopie - Fantastique.
384 Pages.

Résumé : 
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.Une terrible épidémie ravage la population.Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...

Mon avis : 
Les réécritures de contes pour enfants ne m'ont jamais trop attirée, pour la simple et bonne raison que ces histories ont bercé mon enfance et que j'ai toujours peur d'être déçue par la réadaptation de l'auteur. J'ai toujours peur que l'histoire soit trop proche du conte originale et donc sans surprise ou qu'au contraire, elle s'en éloigne un peu trop et que l'on ne reconnaisse plus le conte dont elle s'inspire. Lors de sa sortie, Cinder ne me tentait donc pas tellement. Pourtant, depuis quelques mois, j'étais de plus en plus attirée par la saga des chroniques lunaires de Melissa Meyer, notamment grâce aux nombreux avis presque tous unanimement positifs que j'ai pu lire et qui ont fini par me convaincre. J'ai donc décidé de me lancer et bien que l'histoire ne m'ait pas laissée sans voix comme pour certains, j'ai tout de même apprécié ma lecture et passé un agréable moment.

Dans ce premier tome de sa saga des Chroniques lunaires, Marissa Meyer reprend le conte pour enfant de Cendrillon et le transpose dans un univers futuriste. Ce qui m'a tout de suite plu dans ce livre c'est que, loin de faire une simple copie du conte originale, Marissa Meyer a su insuffler à son histoire une dose de modernité et surtout, une originalité qui nous permet très vite d'oublier le conte originale de Cendrillon et d'apprécier ce roman à sa juste valeur. 

Les éléments essentiels du conte de Cendrillon sont tout de même omniprésents dans le livre de Marissa Meyer. On y retrouve donc la méchante belle-mère, les deux sœurs, le prince charmant et le bal mais les ressemblances s'arrêtent là. Très vite, le premier tome de la saga des Chroniques lunaires se détachent du conte classique et derrière l'histoire de la rencontre entre un prince charmant et une jeune fille de basse condition on découvre une autre intrigue aux enjeux beaucoup plus importants qui relègue la romance au second plan.

L'histoire de Cinder se déroule dans un lointain futur, après la quatrième guerre mondiale. Depuis longtemps, un conflit sous-tend les relations entre le Terre et la Lune et alors que sur Terre, une épidémie fait rage et que le prince Kaito est sur le point de devenir empereur de la Communauté, sur la Lune, la méchante reine Levana est prête à tout pour devenir impératrice de la Communauté. Dans ce contexte très tendue, Cinder, une jeune mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg va faire la connaissance du prince Kai et de cette improbable rencontre va naître une complicité à laquelle elle ne s’attendait pas. 

Le personnage de Cinder est particulièrement attachant. Martyrisée par sa belle-mère, on prend très vite cette jeune fille en pitié. Malheureusement, le voile de mystère qui entoure Cinder est facilement levée et on devine sans trop de mal sa véritable identité. Toutefois, ce manque de surprise ne gâche en rien le plaisir de la lecture. 

On pourrait également tomber facilement sous le charme du prince Kai mais en ce qui me concerne, j'ai trouvé ce personnage un peu trop lisse et parfait pour être vrai. Il est beau, intelligent, touchant et en plus il est prince : bref, il a tout du héros sans défaut qui a tendance à me taper sur les nerfs. 
A l'inverse, j'ai trouvé le personnage de Levana beaucoup plus intéressant. Cette reine aux pouvoirs inquiétants incarne à merveille la méchante des contes de fées.

En bref : 
L'auteure a su réinventer le conte de Cendrillon sans lui faire perdre son identité. C'est un premier tome très prometteur, agréable à lire et divertissant mais sans grande surprise. 

Un petit extrait :
« Kai s'écarta de l'établi et regarda autour de lui.
- Demandez à l'un de vos voisins de garder un œil sur votre échoppe.
- Certainement pas. Je paie pour louer cette échoppe. Je ne vais pas l'abandonner pour le premier prince qui passe. »



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © Chat'lit
Blogger Theme by BloggerThemes | Theme designed by Jakothan Sponsored by Internet Entrepreneur